Kazuko Tajima

A propos des chansons paillardes au Japon
6.8

A propos des chansons paillardes au Japon

Alors que le gouvernement japonais vient de rétablir le « jour de la fondation de l’Empire », abrogé après-guerre pour ses connotations nationalistes, Nakamura, Ueda, Maruyama et Hiroi passent à Tokyo leurs examens d’entrée aux grandes universités. Tous pourtant ne pensent qu’à une chose : le sexe. Ils partent ainsi à la recherche d’une jeune fille dont ils ne connaissent ...